Qu'est-ce la violence dans les relations amoureuses?

Il est très important de pouvoir identifier les comportements sains et les comportements dangereux.

Être en amour, c’est être heureuse ou heureux de partager avec une personne que tu respectes et qui te respecte, tant dans ce que vous avez en commun que dans ce qui vous rend différents.

Dans une relation amoureuse saine, l’amour est enrichissant et agréable à vivre et la relation est vécue dans l’égalité, l’harmonie et la confiance. Les partenaires peuvent s’apporter beaucoup en partageant des activités et des projets et en apprenant l’un de l’autre.

Quand tu commences à fréquenter quelqu’un, il est normal d’éprouver des sentiments intenses et nouveaux. Il se peut que tu penses beaucoup à l’autre personne et que la relation devienne une importante partie de ton quotidien. Cependant, il reste d’autant plus important de t’assurer que celle-ci ne fasse pas obstacle à la relation qui restera toujours la plus importante de ta vie : celle que tu entretiens avec toi-même!

Vu que tout paraît nouveau quand on commence nos premières relations amoureuses, il est très important de pouvoir identifier les comportements sains et les comportements dangereux, et de pouvoir reconnaître quand on devient victime ou quand on incarne nous-mêmes des attitudes violentes. Parfois, on peut avoir tendance à banaliser certaines situations dû au fait que notre relation est si nouvelle. Cependant, c’est souvent dans les premières relations amoureuses que des mauvaises habitudes peuvent se développer et que la violence dans les relations peut devenir normalisée.

Mais qu’entend-on par violence? Et comment faire pour la reconnaître?

La violence dans les relations

La violence dans les fréquentations peut prendre un grand nombre de différentes formes, et affecter qui que ce soit, peu importe l’âge, l’orientation sexuelle, ou l’identité de genre.

Elle comprend :

  • La violence psychologique, comme le contrôle ou la possessivité;
  • La violence verbale, comme les insultes ou les paroles blessantes;
  • La violence physique, comme pousser ou plaquer l’autre ou lui donner des coups;
  • La violence sexuelle, comme les pressions pour que l’autre fasse quelque chose qu’il ou elle ne veut pas faire ou les agressions sexuelles

Trop souvent, on a tendance à justifier les premiers actes de violences (tels que la jalousie, la manipulation ou le contrôle et la surveillance de l’autre) comme étant de soi-disant signes d’amour. Sache qu’ils ne le sont pas. Sans respect de l’autre, de sa vie privée et de ses envies, il n’y a pas de vrai amour. L’amour ne cherche pas à contrôler.

Quand il s’agit de violence, il est important d’être intransigeant·e. Renseigne-toi sur comment se présente la violence dans les fréquentations, et assure-toi de pouvoir la reconnaître quand elle a lieu autour de toi.

Dans tes propres relations, cultive un climat de confiance et de communication, et assure-toi que le respect soit au centre de ce que tu partages avec l’autre. Sache que tu as le droit d’exiger une relation amoureuse saine.

Il est fréquent qu’une victime de violence minimise la gravité des comportements abusifs qu’elle vit ou a vécus, ou qu’elle ressente de la culpabilité ou de la honte. Si tu penses être victime de telles violences, sache que tu n’en es pas responsable. Même si c’est difficile, parle-en à quelqu’un en qui tu as confiance. Ta sécurité et ton bien-être doivent passer avant quelconque sentiment que tu as pour l'autre. 

Si tu ne te sens pas encore prêt·e à te confier à un·e adulte de ton entourage, tu peux te mettre en contact avec un·e intervenant·e de Jeunesse J’écoute, un service de soutien aux jeunes qui est accessible 24/7 par téléphone, par textos ou par clavardage en toute intimité. 

Que ça soit ta première relation ou pas, rappelle-toi toujours de l’importance de t’affirmer. Dans une bonne relation saine, tu dois pouvoir émettre ton opinion, être toi-même et encourager ton ou ta partenaire à faire de même. Tout comme tes amitiés, il est primordial que tes fréquentations amoureuses contribuent à ce que tu te sentes bien dans ta peau. Après tout, ton vrai premier amour, c’est toi.

Category