Quelles sont mes possibilités d’étude postsecondaire en français ?

Après ton arrivée en Ontario, tu décides de poursuivre tes études en français. Voici des pistes pour comment t'y prendre.

Après ton arrivée en Ontario, tu décides que tu aimerais poursuivre tes études – mais en français ! Comment t'y prendre ?

Réaliser ses études en français comporte de nombreux d’avantages, et cela surtout pour les personnes ayant également une bonne maîtrise de l’anglais. En effet, le marché du travail en Ontario favorise les employé·e·s qui peuvent parler les deux langues officielles.

Cependant, il faut savoir qu’en Ontario, les institutions postsecondaires pour les étudiant·e·s francophones sont moins nombreuses que les institutions anglophones. Il arrive parfois qu’un programme ou une formation ne soit disponible qu'en anglais, ce qui entraîne donc un processus de recherche d’autant plus complexe. La section ci-dessous te propose des ressources qui t'aideront à prendre une décision éclairée.

Ressources utiles

Avant de chercher un programme d’étude postsecondaire, il est nécessaire d’obtenir une idée claire des différences entre les formations fournies par les universités et celles offertes par les collèges. Pour mieux comprendre les avantages et les désavantages de chaque type d’enseignement, jette un coup d'oeil à l'article Collège et université - Quelle est la différence? Ensuite, tu peux également consultez l’article Comment est le bilinguisme au Canada ?, qui t'aidera à mieux comprendre la réalité du bilinguisme en Ontario.

Tu trouveras ci-dessous un aperçu des établissements d’éducation postsecondaires qui offrent des programmes en français, classés par région.

Ottawa

Étant donné que la ville d’Ottawa est la capitale d’une nation bilingue, il n’est pas surprenant qu’elle ait de nombreux programmes disponibles en français au niveau postsecondaire.

Reconnue tout au long de ses 150 ans d’existence comme l’école du gouvernement canadien, l'Université d'Ottawa compte parmi ses enseignants un grand nombre d’ex-politiciens, ainsi que d’anciens diplomates et fonctionnaires. L’école, située au cœur de la ville, offre aux étudiant·e·s une gamme complète de programmes académiques, qui comprend tous les cycles postsecondaires. Il existe aussi des formations professionnelles en droit, en médecine et en enseignement.

L'Université Saint-Paul, fédérée avec l’Université d’Ottawa et tout à fait bilingue, offre des programmes en sciences humaines, en philosophie, en théologie et en droit canonique dans le cadre de petites classes personnalisées.

Si vous êtes à la recherche d’une formation plus pratique, La Cité est le plus grand collège francophone canadien à l’extérieur du Québec. La Cité offre plus de 90 programmes d’études à temps plein dans de nombreux domaines, notamment en santé, en communication, en hôtellerie, en informatique, en sciences médiatiques, en métiers spécialisés, en environnement, en sciences humaines et en services d’urgence.

Toronto

Le campus Glendon de l'Université York, situé à une demi-heure du centre de Toronto, est la seule université tout à fait bilingue dans la capitale provinciale de l’Ontario, et est donc elle aussi une bonne option pour les personnes cherchant à se former dans les deux langues officielles de la province. Les programmes offerts à Glendon comprennent des baccalauréats, des maîtrises, et des formations professionnelles dans divers champs d’études. Le campus est particulièrement reconnu pour son école de traduction (anglais-français), et offre également un programme de formation en enseignement. Ce dernier est géré par l’Université d’Ottawa et cible les personnes souhaitant éventuellement travailler au sein d’un système scolaire francophone.

Dans le centre-ville, le campus de Toronto du Collège Boréal offre des programmes collégiaux notamment en soins infirmiers, en administration, en affaires, ou encore en informatique. On y retrouve aussi des programmes offerts gratuitement aux nouveaux arrivants francophones qui cherchent à sensibiliser à la culture canadienne et faciliter l’intégration.

Également située en plein centre-ville de Toronto, la toute nouvelle Université de l’Ontario français a déployé sa première campagne de recrutement d’effectifs étudiants en automne 2020, et accueillera ses premières cohortes en septembre 2021. La première université de son genre à Toronto, l’UOF offre jusqu’à présent 4 programmes de baccalauréat portant sur les études des cultures numériques, de la pluralité humaine, des environnements urbains et de l’économie et de l’innovation sociale.

Région Ouest de l'Ontario

Dans l’Ouest de la province, situé à la frontière américaine, le campus de Windsor du Collège Boréal offre des programmes collégiaux menant vers des carrières dans des domaines tels que le travail social, le secteur policier, les services à l’enfance ou l’administration de bureau et des affaires. On y offre aussi un programme général d’arts et sciences, destiné aux personnes désirant se familiariser avec divers domaines tout en acquérant une formation collégiale.

Région Nord de l’Ontario

Puisque la région Nord de l’Ontario possède une population francophone importante, on y trouve de nombreux programmes disponibles aux étudiant·e·s souhaitant poursuivre leurs études en français.

Le Collège Boréal est le collège principal du nord de la province, et compte plus de 9000 étudiants dans ces cinq campus de la région Nord, le plus grand situé à Sudbury. Comme dans les autres collèges de l’Ontario, la plupart des programmes au Collège Boréal sont axés sur la formation pratique dans des domaines tels que la santé, l’administration, l’informatique et d’autres métiers plus manuels. En vue de la relation entre la région Nord de l’Ontario et ses richesses naturelles, le Collège Boréal propose aussi différentes formations liées aux domaines de l’agriculture, de l’environnement forestier et de la gestion de la faune. Il offre également des cours à distance en ligne afin de rendre l’apprentissage plus accessible pour les personnes n'ayant pas accès aux campus.

Les futur·e·s étudiant·e·s désirant entreprendre des études universitaires en français dans la région Nord de l’Ontario trouveront une vaste gamme de programmes à l’Université Laurentienne. Située dans la ville de Sudbury, l’université a une population estudiantine totale d’environ 8000, et offre des programmes en français, en anglais, ainsi que des programmes bilingues. On peut y entreprendre des études de tous les cycles universitaires, et dans une grande variété de disciplines.

L’Université de Hearst, fédérée avec l’Université Laurentienne, offre des programmes de baccalauréat en sciences humaines et sociales ainsi qu’en administration des affaires. De petite taille, on y met l’accent sur une approche personnalisée et humaine. Entièrement francophone, elle compte trois campus, soit à Hearst, Kapuskasing et Timmins.

Également fédérée avec l'Université Laurentienne, l'Université de Sudbury est une université bilingue de petite taille inspirée de la pédagogie jésuite où on retrouve des programmes et des cours en philosophie, études autochtones, sciences religieuses, folklore et ethnologie, et études journalistiques.

Sites Connexes

  • Les Universités de l'Ontario est une page créé par le Ministère des Collèges et Universités qui compile les sites web et coordonnées des différentes universités de l’Ontario.
  • Si vous estimez que la voie collégiale correspond mieux à ce que vous cherchez, vous pouvez visiter la base de données du site web de Collèges de l’Ontario afin d’obtenir une idée des différents programmes disponibles. L’outil de recherche du site web vous permettra de filtrer les programmes par langue d’instruction tout en obtenant des renseignements sur les processus d’admission.
  • Le site web Info des Universités de l’Ontario vous permet de parcourir tous les programmes universitaires bilingues ou en français par catégorie.
  • L’outil ‘Trouver un programme’ de Universités Canada vous permet également de filtrer votre recherche de programme selon la langue d’instruction, le cycle d’enseignement et le domaine d’études.